Port à la Duc
Citoyenneté
object(Joomla\CMS\Menu\MenuItem)#92 (21) {
  ["id"]=>
  string(3) "122"
  ["menutype"]=>
  string(8) "mainmenu"
  ["title"]=>
  string(8) "Le Maire"
  ["alias"]=>
  string(8) "le-maire"
  ["note"]=>
  string(0) ""
  ["route"]=>
  string(41) "citoyennete/le-conseil-municipal/le-maire"
  ["link"]=>
  string(47) "index.php?option=com_content&view=article&id=72"
  ["type"]=>
  string(9) "component"
  ["level"]=>
  string(1) "3"
  ["language"]=>
  string(1) "*"
  ["browserNav"]=>
  string(1) "0"
  ["access"]=>
  string(1) "1"
  ["params":protected]=>
  object(Joomla\Registry\Registry)#407 (3) {
    ["data":protected]=>
    object(stdClass)#409 (34) {
      ["show_title"]=>
      string(0) ""
      ["link_titles"]=>
      string(0) ""
      ["show_intro"]=>
      string(0) ""
      ["info_block_position"]=>
      string(0) ""
      ["show_category"]=>
      string(0) ""
      ["link_category"]=>
      string(0) ""
      ["show_parent_category"]=>
      string(0) ""
      ["link_parent_category"]=>
      string(0) ""
      ["show_author"]=>
      string(0) ""
      ["link_author"]=>
      string(0) ""
      ["show_create_date"]=>
      string(0) ""
      ["show_modify_date"]=>
      string(0) ""
      ["show_publish_date"]=>
      string(0) ""
      ["show_item_navigation"]=>
      string(0) ""
      ["show_vote"]=>
      string(0) ""
      ["show_tags"]=>
      string(0) ""
      ["show_icons"]=>
      string(0) ""
      ["show_print_icon"]=>
      string(0) ""
      ["show_email_icon"]=>
      string(0) ""
      ["show_hits"]=>
      string(0) ""
      ["show_noauth"]=>
      string(0) ""
      ["urls_position"]=>
      string(0) ""
      ["menu-anchor_title"]=>
      string(0) ""
      ["menu-anchor_css"]=>
      string(0) ""
      ["menu_image"]=>
      string(0) ""
      ["menu_text"]=>
      int(1)
      ["page_title"]=>
      string(0) ""
      ["show_page_heading"]=>
      int(0)
      ["page_heading"]=>
      string(0) ""
      ["pageclass_sfx"]=>
      string(0) ""
      ["menu-meta_description"]=>
      string(0) ""
      ["menu-meta_keywords"]=>
      string(0) ""
      ["robots"]=>
      string(0) ""
      ["secure"]=>
      int(0)
    }
    ["initialized":protected]=>
    bool(true)
    ["separator"]=>
    string(1) "."
  }
  ["home"]=>
  string(1) "0"
  ["img"]=>
  string(0) ""
  ["template_style_id"]=>
  string(1) "0"
  ["component_id"]=>
  string(2) "22"
  ["parent_id"]=>
  string(3) "109"
  ["component"]=>
  string(11) "com_content"
  ["tree"]=>
  array(3) {
    [0]=>
    string(3) "102"
    [1]=>
    string(3) "109"
    [2]=>
    string(3) "122"
  }
  ["query"]=>
  array(3) {
    ["option"]=>
    string(11) "com_content"
    ["view"]=>
    string(7) "article"
    ["id"]=>
    string(2) "72"
  }
}

Mot du Maire

Premier samedi de la nouvelle année : c’est notre rendez-vous important pour la traditionnelle cérémonie des vœux du Maire entouré de son conseil municipal.

Je suis très heureuse de votre présence et vous remercie chaleureusement d’avoir répondu à mon invitation.

Mesdames et Messieurs les élus, M. le conseiller départemental, Mesdames et Messieurs les Maires, adjoints, conseillers municipaux, M. Grafouillère, commandant de la compagnie de gendarmerie de Dinan, l’adjudant-chef ou plus exactement le Major Richeux de la gendarmerie de Matignon, Messieurs les Pompiers de Matignon et Erquy, Mesdames et Messieurs les Fréhelois, nombreux dans cette salle.

L’année 2017 est terminée, elle a été, comme prévu, d’une intensité énorme, suite aux changements intervenus suite à la Loi NOTRE, obligeant tous ces regroupements de territoires de façon, disons-le, sans froisser personne, très rapide.

Nous avons eu le plaisir d’accueillir 7 nouveaux bébés, 14 mariages ont été célébrés et, malheureusement 34 personnes sont décédées. En ce qui concerne l’urbanisme : 17 nouvelles constructions individuelles ont vu le jour, 84 déclarations préalables ont été accordées pour des travaux de rénovation, extension, clôtures, abris de jardin etc…

La commune a poursuivi les décisions de chantiers entrepris depuis quelques temps, je veux parler du dossier de la Grande Abbaye. La maison de santé est si je puis dire terminée. Les praticiens prendront possession des lieux le 1er février prochain. C’est une belle réalisation indispensable pour notre territoire, même si des difficultés de recrutement de professionnels de santé sont d’ordre général. Dans un premier temps, il y aura à votre disposition : médecin, cabinet infirmiers, osthéopate, psychologue, nutritionniste-diététicien. Des cellules restent disponibles pour d’autres praticiens ou occasionnels.

Dans le lotissement habitat, 5 terrains sont vendus et 4 permis de construire déjà accordés. Pour la partie commerces et services, 2 terrains vendus, 2 permis de construire accordés, 1 terrain réservé et borné et 1 autre terrain en option. Les choses se déroulent dans le bon sens. J’y reviendrai tout-à- l’heure.

Autre construction : la nouvelle garderie municipale terminée et très bien intégrée au sein de l’école communale par la transformation d’un préau inoccupé en super locaux. Les enfants vont tous découvrir ce nouvel espace dès lundi matin. A mon point de vue, c’est une très bonne décision de l’équipe municipale. Cela simplifie considérablement le fonctionnement et le bien-être des enfants , des encadrants, sans oublier les parents. Tout se passe sur le même site. Beaucoup de travaux sont réalisés par nos services techniques, nos espaces verts, sans oublier les artisans locaux même si ceux-ci ne sont pas retenus sur des appels d’offres pour nos gros chantiers, car il y a des règles très précises à respecter. Ce n’est pas pour autant qu’ils sont oubliés tout le reste de l’année, bien au contraire. Un bloc sanitaires sur le camping est en cours de réfection, nous arrivons à la fin de la remise aux normes de tous les blocs sur le site. C’est loin d’être négligeable. Le chantier « chenilles processionnaires » également important, demande beaucoup de main d’œuvre, de surveillance et de vigilance, de suivi toujours en relation avec l’INRA, les services de l’Etat et du Département et doit être poursuivi en permanence. L’éclaircissement des arbres sur le camping a représenté du temps, de l’expérience, beaucoup de travail : marquage, abattage, stockage, nettoyage… et ce n’est pas totalement fini. Je me permets de rappeler que, lorsqu’un chantier est en cours, un arrêté municipal d’interdiction d’entrer sur le site est affiché, des barrières entourées de rubalise rouge et blanc bloquent l’entrée. Le danger existe et dans le cas présent, des branches restaient suspendues, le chantier n’était pas fini et malgré tout, des personnes sont entrées. En cas d’accident, ma responsabilité était engagée, il faut un coupable. Soyez respectueux de ces dispositions, c’est tellement plus simple. Ces travaux terminés, nous continuerons l’entretien de nos sites et de nos bâtiments en améliorant ce qui sera possible, en priorisant les mises aux normes toujours plus nombreuses et l’accessibilité comme nous avons pris l’engagement de le faire sur cinq ans. Reste un dossier urgent : l’aménagement des locaux de la mairie (Dès janvier, j’aborderai cette question avec mon conseil municipal), plus l’aménagement intérieur de la salle des fêtes, l’éclairage etc…

Autre projet : la liaison sécurisée Bourg-PléhérelPlage : le dossier, préparé par les services environnementaux du conseil départemental, a été présenté en séance du Conseil Départemental. La première idée qui était de faire cette liaison sur un seul côté de la route départementale, a été annulée pour les raisons suivantes : le coût estimé à + 340 000€ HT , les accès des propriétés, les dénivelés entre la route et les limites de propriétés etc… Mais surtout, il aurait fallu réaliser trop de busages, les douves étant trop profondes avec beaucoup de débits d’eau s’apparentant plutôt à des ruisseaux. La police de l’eau interdit ce type de busage sur ces endroits, donc nous avons tranché pour aménager la voie en « chaucidou » soit chaussée à voie centrale, banalisée de chaque côté de l’accotement appelé rive où circuleront piétons et cyclistes. Le tout bien sécurisé de façon précise. L’estimation serait d’environ 150 000 € HT sur laquelle des demandes de financement sont en cours (DREAL DETCR Dal etc…). La vitesse sera limitée à 70 km/H et 30 km/H dans les agglomérations. Pour info : c’est une moyenne annuelle de 1600 à 1700 véhicules jour relevés par comptage. Je tiens à remercier les services du Département pour le travail accompli avec sérieux et précision. Je pense à Mme Le Bars, M. Aubry, M. Le Petit-Cerel et leurs services qui ont produit tous les documents relatifs à ce dossier. Maintenant, il faut programmer l’intervention après accord des financements sollicités.

Concernant l’école : la mise en place, la sécurisation d’accès est terminée. Un nouveau portillon d’entrée pour la cour va être posé très rapidement. Pour chaque entrée, les parents devront sonner par l’interphone pour que l’agent communal des écoles ou l’enseignant déclenche l’ouverture automatique du portillon. Nous sommes tout-à-fait aux nouvelles normes de sécurité pour l’accueil de nos scolaires. Comme vous le savez sans doute, une 4ème classe a été ouverte et confirmée par l’inspection académique à la rentrée de septembre dernier, nous avons 95 enfants scolarisés. Les équipements en matériel ont été fournis par la commune pour permettre de travailler sereinement. Je me permettrai de vous dire que depuis que j’exerce mes fonctions de maire, c’est un dossier qui m’a perturbé , m’a énormément inquiété au travers tous les retours de propos que j’entendais ou dont j’ai pu prendre connaissance sur les différents sites arrivant de part et d’autre. Je puis vous assurer que pour moi tout a été parfaitement clair et transparent. Les membres de mon conseil municipal ont été correctement informés des difficultés rencontrées ; des échanges ont eu lieu en heure et en temps avec les intéressés. La situation est ce qu’elle est et l’essentiel est que les enfants soient très bien, apprennent bien et soient heureux de venir à l’école tous les jours où ils retrouvent les enseignants présents et disponibles pour chacun.

Je remercie tout le personnel communal : administratif, technique, espaces verts, police municipale, service du camping, personnel des écoles, sans oublier tous les saisonniers, indispensable renfort pour un bon fonctionnement de notre commune touristique. Chacun ou chacune, sous la responsabilité de sa hiérarchie, sait accomplir son travail de façon professionnelle, je sais que vous allez continuer et surtout je sais que je peux compter sur vous. Encore merci.

J’ajouterai tous mes remerciements au personnel de l’EHPAD, sous la direction de Mme Ducloup, en poste depuis 1 an. Tout est fait et mis en place pour le bien-être de nos résidents. Chacune et chacun apporte sa pierre à l’édifice : les infirmières, les aides-soignantes, les agents d’hébergement, les agents de cuisine sans oublier l’animateur, le personnel administratif et les agents d’entretien. Il faut continuer à travailler dans l’objectif de bienêtre et de bonne entente. Vous savez le faire, vous savez bien combien nos résidents sont demandeurs et heureux chez vous, encore merci à tous.

La saison touristique s’est bien déroulée, malgré le temps un peu caractériel et capricieux, mais tout le monde était heureux, les vacances bonnes, les soucis mis de côté. La vigilance de nos partenaires indispensables a permis la sécurité du territoire. Je veux parler de l’escadron de gendarmerie estival sous la houlette de son chef M. Rébillard pour la 2 ème année chez nous, un vrai bonheur, beaucoup d’efficacité, de présence, de connaissance du terrain. Je tiens à vous remercier, commandant Grafouillère pour le fonctionnement tout d’abord humain mais surtout professionnel de vos hommes. J’associe mes remerciements au Major Richeux de Matignon et à ses gendarmes pour leur travail et leur présence quasi quotidienne sur le territoire tout au long de l’année.

Comme chaque année, nous avons accueilli en mairie nos nouveaux habitants, ce fut un moment solennel, un honneur pour la municipalité mais aussi un moment de convivialité et surtout d’échanges. Encore, bienvenue à tous.

En fin d’année, toutes nos associations ont été mises en avant, ceci pour reconnaître le bien fondé de celles-ci mais surtout pour remercier les bénévoles qui oeuvrent avec beaucoup de mérite tout au long de l’année. Sans eux, rien ne se passerait, la commune serait beaucoup moins dynamique. Nous avons la chance d’avoir toute une panoplie d’animations culturelles, sportives avec les brillants résultats obtenus pour lesquels je les félicite. Posons-nous la question : Que feraient nos enfants, nos petits-enfants et tous les adhérents sans les bénévoles organisateurs ? C’est un lien social, c’est un monde faisant fonctionner tout le mécanisme économique, il ne faut pas l’oublier. Mais surtout parlons-nous et ne nous divisons pas parce que nous n’avons pas les mêmes points de vue. Il faut une panoplie diversifiée d’animations. Nous sommes une station touristique, il faut qu’elle soit vivante, dynamique et ne pas rester une belle endormie comme certains pourraient peut-être l’imaginer.

Je profite de remercier nos pompiers pour tout ce qu’ils peuvent apporter à la population tout-au-long de l’année, avec une pointe d’intervention très forte en période estivale. Cela fait également partie de besoins quotidiens, mais sachons aussi les mesurer.

L’année 2017 a été très chargée suite à la mise en place de l’agglo de Dinan : 65 communes, 64 dans quelques jours suite à la commune nouvelle : DinanLéhon. 5 compétences obligatoires pour la loi Notre sont transférées immédiatement : développement économique, aménagement de l’espace SCOT-PLUI, programme local de l’habitat, transport, collecte et traitement des déchets, accueil gens du voyage et au 1er janvier 2018, la GEMAPI qui signifie gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations. A cela s’ajoutent les compétences optionnelles et les compétences facultatives . Tout va très vite et j’ajouterais même trop vite. Il faudra se poser vraiment pour bien mesurer les conséquences pour nos communes car bien évidemment, qui dit transfert de compétences signifie transfert de nos finances. Je sais que certains disent « mais les communes n’assumeront plus les charges », alors soyons sérieux, tous nous savons que l’administré vient en mairie de sa commune, en conséquence il faut les laisser vivre avec des moyens dignes et non les fonds de caisse. L’agglo doit vivre, mais arrêtons de vouloir prendre tout ou presque tout ce qui nous est versé en dotations. Le pacte fiscal et financier qui devait être voté par l’agglo fin 2017 est repoussé en milieu d’année 2018, il y a des choses à revoir. J’espère sincèrement que tous se poseront les bonnes questions. Parfois, j’ai le sentiment, même la conviction, qu’il faut que les communes disparaissent à plus ou moins long terme. Le vent porte sur la création de communes nouvelles avec toujours les carottes financières qui s’amenuisent rapidement pour rapidement disparaître. Il ne faut pas que certains continuent de penser que les communes littorales sont la manne financière. Nous avons beaucoup d’obligations ou contraintes à respecter et nous avons besoin de vivre sans être mis sous cloche. Tout ceci pour vous dire que ce nouveau territoire avec toute sa splendeur n’est pas simple à gérer et que Fréhel est représenté à chaque réunion de travail au conseil intercommunautaire. Les allerretour sont très importants depuis la mise en place de cette nouvelle entité. Les conseils trop longs avec beaucoup trop de sujets à l’ordre du jour avec des votes trop souvent rapides. Il faudra ralentir le rythme pour que chacun puisse analyser sereinement les conséquences positives ou négatives et ne pas être entraîné dans un tourbillon irrévocable.

Avant de terminer, je voudrais aussi vous informer que la commune de Fréhel s’est vu décerner le label centenaire pour le travail réalisé par notre collègue Bernard Pinaud relatif au devoir de mémoire sur les poilus de la guerre 14-18 dont le centenaire aura lieu cette année, ouvrant la possibilité de faire un livre. Beaucoup de travail pour Bernard que je remercie en mon nom personnel et au nom des membres du conseil municipal, puis j’ajouterai toute la population. Ce livre sera édité sous l’égide de la commune, avec l’accord des élus, dont je ne doute pas un instant, et paraîtra dans les semaines à venir. Bien évidemment vous pourrez l’acheter dès sa parution en vous adressant à la mairie.

Depuis votre entrée dans cette salle, une vidéo réalisée par les services municipaux à partir de documents prêtés par chacun, et retraçant les événements de l’année 2017, passe en boucle. Cela permet à chacun d’apprécier le travail accompli. Vous avez également remarqué quelques signes bleu-jaune-vert : je vous laisse découvrir la mise en forme de ce puzzle : il s’agit du nouveau logo de Fréhel avec tout le territoire de la commune bien identifié à travers les 3 sites : Le bourg, Sables d’Or, Pléhérel-Plage. Le logo a été réalisé par des professionnels et le choix a été entériné depuis quelques semaines. Nous avons aussi déposé notre marque ainsi que les 3 sites auprès de l’organisme compétent, ce qui signifie que ces noms ne peuvent être utilisés sans l’autorisation de la commune.

Voilà le bilan annuel de notre travail qui est du temps complet, mais combien passionnant. La commune est belle, les habitants , je le souhaite vraiment, y vivent heureux. Faisons-là bouger ! avançons ensemble avec nos différences ! et sourtout parlons-nous au lieu de parfois critiquer ou s’opposer ainsi chacun y trouvera son compte avec une certaine tolérance, j’en suis convaincue. Je tiens à adresser mes remerciements très sincères à l’équipe municipale oeuvrant tous les jours pour la commune en la faisant progresser tout en respectant la qualité de vie. Avant de terminer je voudrais vous demander de rester assis quelques instants. Nous allons vous remettre à chacun et chacune un petit souvenir du nouveau logo communal, il s’agit d’un stylo et d’un auto-collant que vous garderez en souvenir de cette soirée, mais je veux aussi vous offrir tous mes meilleurs vœux de santé, de bonheur, de réussite, de prospérité pour chacun tout au long de 2018, ainsi qu’à vos familles et tous ceux qui vous sont chers, sans oublier toutes les forces vives de la commune : les commerçants, les artisans, les entreprises, les agriculteurs, les professions libérales, les ostréiculteurs.

Bonne et heureuse année à tous

Michèle MOISAN. 

 

Sommaire